Les monnaies locales, citoyennes et complémentaires

Les monnaies locales se développent de façon exponentielle depuis plusieurs années. Notamment depuis que la loi du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire (ESS) leur a donné un cadre légal, et une base commune : les monnaies locales doivent avoir une unité de mesure équivalente à l'euro.

 On parle généralement de monnaies complémentaires et non alternatives, parce qu'elles n'ont pas vocation à remplacer les monnaies centrales (pour nous, l'euro). Elle existent en cohabitation avec ces dernières.

 Par exemple, à Chambéry (où la monnaie locale se nomme l'Elef) : 1 élef = 1 euro.

 

Les raisons d'être de ces monnaies sont diverses, mais citons entre autre :

  • La volonté de relocaliser l'économie (elles ne sont utilisables que sur un territoire défini), de prioriser les circuits courts.
  • La volonté d'en finir avec la spéculation : les monnaies locales se déprécient ou restent stables avec le temps : les stocker ne permet pas d'en créer plus, et elles ne créent pas de dette.
  • La volonté de créer de nouveaux liens sur les territoires : là où une monnaie s'implante, on voit des liens commerciaux se créer entre ses utilisateurs, qui n'auraient pas vu le jour autrement.
  • La volonté d'injecter une part éthique incitative dans l'économie locale : les chartes des monnaies locales incluent souvent des valeurs d'écologie sociale et environnementale. Les adhérents au système local sont donc incités à aller vers plus d'éthique dans leurs pratiques. De plus, pour chaque unité de monnaie locale créée en France, il y a un euro stocké sur un compte en banque. De façon très majoritaire, ces comptes sont ouverts dans des banques éthiques et solidaires.
  • La volonté de se ressaisir de notre économie : la comprendre, la maitriser, la faire vivre. Mettre en place une monnaie locale, c'est d'abord avoir compris comment fonctionne l'économie traditionnelle, et c'est souvent vulgariser ces notions compliquées pour les adhérents au système local.

Quand d'autres en parlent mieux que nous ...

Il existe aujourd'hui en France plus d'une quarantaine de monnaies locales en circulation. Toutes les associations et collectifs qui les ont créées ont déjà fait un travail remarquable sur le sujet. Il nous semble donc pertinent de vous proposer un (petit) échantillon de ces recherches et expérimentations :

 

Quelques exemples d'initiatives locales

Sur ces sites, vous trouverez notamment de nombreux textes et vidéos qui expliquent très bien ce que peut permettre l'utilisation des monnaies locales, vulgarisent le fonctionnement de l'économie traditionnelle dans laquelle elles s'insèrent, etc.


L'élef, la monnaie locale Chambérienne


Le Cairn, monnaie locale du bassin de vie Grenoblois. Lancement prévu en septembre.


La Gonette, monnaie locale lyonnaise

Pour aller plus loin sur le sujet

Histoire, mutualisation des pratiques, législation ... quelques billes pour découvrir la question plus en profondeur.


Le site du réseau des Monnaies Locales Complémentaires et Citoyennes (MLCC)


Wikipedia propose une liste des monnaies locales en France


En savoir plus sur la loi sur l’Économie Sociale et Solidaire (ESS).